Prolongations gagnantes pour les Lensois grâce au but de la victoire de Ramos qui propulse les sang et or en quarts de finale de la coupe de France. Retour sur un match principalement dominé par le RC Lens face à un stade brestois déterminé et solide.

Pour ce dernier match de 8èmes de final, les brestois ont pris leurs marques, mercredi soir, face aux nordistes, qui avaient fait forte impression en battant Marseille en seizième de finale (3-1). Ils étaient très en forme, donnant le meilleur d’eux mêmes, et réalisant une belle prestation à la hauteur d’un adversaire de Ligue 1.

Cependant l’expérience des Lensois est indéniable, ce qui leur permet de débuter le match avec un sérieux avantage, malmenant Brest, et frappant victorieusement à la trentième minute grâce à un but d’Hermach, son premier de la saison.

Au retour d’une mi-temps méritée, les hommes de Jean-Guy Wallemme multipliaient des actions inachevées tandis que les brestois en profitaient pour égaliser à la 57ème minute grâce à un but de Roux, bouleversant quelque peu les paris footballistiques. La tension commence à grimper dans le stade jusqu’à la 90ème minute, sonnant le coup des prolongations.

Malgré un rythme de jeu beaucoup moins vif, Lens s’impose et fait la différence grâce au but décisif de Ramos propulsant l’équipe lensoise en quarts de finale. Le Stade Brestois s’incline donc 2 à 1 face au Racing Club de Lens.
Parcours ambitieux pour les brestois, qui vont désormais se consacrer au championnat. Quant au Racing de Lens, rendez-vous le 23 ou le 24 mars prochain face aux Verts de Saint-Etienne.